Evaluation 1er trimestre

En ce début d’année 2018,  s’est tenue au Centre Emel à Atar, la réunion d’évaluation du premier trimestre de l’année scolaire. Nous sommes heureux de vous en communiquer les résultats.

Cette fois encore, le taux de réussite est plus que satisfaisant. Si, au niveau du Centre, ce taux atteint 76% (94 % pour la classe de 3eme primaire), il est près de 73 % pour la classe de 7eme secondaire. Nous avons donc toutes les chances d’espérer pour ces élèves, un taux de réussite honorable lors des examens du Bac qui aura lieu fin juin. Nous ne manquerons pas de vous en tenir au courant.

Cette fois encore, les parents d’élèves n’ont pas manqué de vivement remercier l’équipe dirigeante, les professeurs, les marraines  et les parrains pour la précieuse aide qu’Emel apporte à leurs enfants.

Meilleurs voeux

Toute l’équipe d’Emel vous souhaite un Joyeux Noël et une excellente et heureuse année.

Que 2018 vous apporte joie, santé et mille et un petits et grands bonheurs!

Soyez les bienvenus sur notre nouveau site !

Chères marraines, chers parrains, chers amies et amis d’Emel ou de la Mauritanie.
Chers visiteurs.

A Atar, nous venons de célébrer les 10 ans d’Emel. C’était l’occasion rêvée pour nous, de donner un petit coup de jeune à notre site. Nous sommes donc très heureux de vous accueillir ici. Plus moderne, plus intuitif, plus convivial, nous espérons que vous en apprécierez les améliorations. Bonne visite.

Atar, octobre 2017

Ce 16 octobre, c’est non sans une réelle émotion que je me suis rendu seul à Atar pour mon habituel « voyage de suivi » de notre association.

Si faute de temps, l’un des objectifs de ce séjour, à savoir le lancement de la construction d’une nouvelle classe, n’a pas pu se faire avant mon retour à Bruxelles, ces quinze jours se sont révélés d’une importance capitale.

Tout d’abord, comme prévu, nous avons ouvert une classe de 3ème primaire, portant ainsi notre aide à 90 enfants.

Le mercredi 18 octobre, 79 enfants se sont présentés aux tests de sélection en Français, Arabe et Mathématiques. Malheureusement, ne pouvant en accepter qu’une quinzaine, nous avons finalement accueilli les 17 enfants ayant obtenu la moyenne de huit sur vingt! Il est triste de remarquer que même en Arabe, les résultats sont décevants, voire … médiocres! Ce qui prouve encore une fois combien les cours donnés au Centre Emel sont nécessaires. Il est à noter que depuis trois ans que s’est ouvert à Atar un lycée d’excellence ainsi qu’un collège technique (seuls les lauréats au concours d’entrée en 1ère année du collège qui ont la moyenne d’orientation requise dans les matières scientifiques et linguistiques ont le privilège d’intégrer cet établissement), douze enfants du Centre Emel sont inscrits au Lycée d’excellence et huit au collège technique.

En présence des plus hautes autorités de la ville d’Atar, la célébration du 10e anniversaire d’Emel était le second point fort de ce séjour. En une semaine de temps, tous, équipe dirigeante, professeurs et élèves ont « monté » une commémoration qui fera date.

El Bekaye, secrétaire d'Emel Ejyal et Directeur-adjoint du Centre Emel, présente les 10 ans de l'association.
El Bekaye, secrétaire d’Emel Ejyal et Directeur-adjoint du Centre Emel, présente les 10 ans de l’association.

Après le discours d’El Bekaye, secrétaire d’Emel Ejyal, sketchs (en français et arabe), poésies, chants, témoignages d’anciens élèves et projection rétrospective ont « nourri » cette soirée. Après de multiples remerciements aux marraines, parrains et partenaires qui financent Emel asbl, nos plus anciens professeurs, Mohamed Lémine et Cheikh Melainine ont été mis à l’honneur pour leurs compétences et leur motivation. L’équipe d’Emel Ejyal a également tenu à rendre un vibrant hommage à Paule Fourny (qui nous a quittés ce 6 mars) en donnant son nom à la dernière classe nouvellement construite.

Outre le fait d’avoir réussi l’examen de fin de 6e primaire (comme tous les enfants de 6e primaire du Centre), Hamoud ould Sid Ahmed a également réussi l’examen d’entrée au  » Lycée d’Excellence ». De plus, alors que seuls 50 élèves sont admis, Hamoud s’est classé 18eme à l’examen d’entrée à l’Ecole Militaire de Nouakchott où plus de 2 000 candidats se sont présentés! Tout en gardant toute liberté de poursuivre ou non après le Bac son cursus à l’école militaire, ceci lui permet de faire ses études secondaires dans une des meilleures écoles de la capitale et dans les meilleures conditions possibles (internat gratuit).

InforL'ensemble des enfants et ... l'équipe d'Emel.mer
L’ensemble des enfants et … l’équipe d’Emel.

Enfin, outre la rencontre avec le DREN (Directeur régional de l’enseignement) et le Hachem (Préfet d’Atar), Monsieur Cheikh Abdallahi Ewah, Wali (Gouverneur) de l’Adrar nous a fait l’honneur de nous recevoir, Ely Cheikh Boubacar, El Bekaye (Directeurs et Directeur-adjoint d’Emel Ejyal) et moi-même. Après avoir vivement remercié l’équipe locale d’Emel Ejyal pour son travail et à travers Emel asbl, les marraines et parrains pour leur générosité, Monsieur Cheikh Abdallahi Ewah nous a assurés de son plus fervent soutien, conviant Ely Cheikh et El Bekaye à la journée de rencontre entre les acteurs de l’enseignement de la Wilaya (région) de l’Adrar qui doit se tenir très prochainement.

C’est donc heureux du travail réalisé (et financé par VOUS) durant ces dix années que je suis rentré à Bruxelles.

Encore un tout grand merci pour votre générosité et votre fidélité sans laquelle tout ceci ne serait pas possible !

 

Brocante des « Constellations »

Après une semaine durant laquelle la pluie n’avait pas cessé de tomber, le soleil a daigné être présent tout au long de la journée à Woluwe St-Lambert ! C’est ainsi que si la recette a déjà été meilleure, nous ne sommes pas mécontents d’avoir fait un bénéfice net de 236 € !

Comme toujours, l’ambiance dans l’équipe était chaleureuse. Encore un tout grand merci à Jacqueline, Maria et Mélanie pour leur indéfectible présence. Merci également à Nicolas et Josiane pour leur précieuse aide!

Rendez-vous est déjà pris en mai 2018 à la brocante du « Coin oublié » à Jette.

Lettre de suivi, juin 2017

Bruxelles, le 6 juin 2017

Chères Marraines, chers Parrains,
Chers Amies et Amis d’Emel,

J’espère que vous ne m’en voudrez pas du contenu tout personnel de ce début de lettre, mais en ce jour, je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée toute particulière pour Paule, mon épouse, qui comme vous le savez peut-être, nous a paisiblement quittés il y a trois mois. Co-fondatrice d’Emel, Paule était bien plus que la trésorière de l’asbl. Non seulement, elle avait à cœur de préparer et organiser les brocantes, mais lors de nos voyages à Atar, elle mettait tout son savoir d’ex-enseignante pour apporter de quoi agrémenter les cours de français et avait un plaisir fou d’offrir aux enfants quelques nouveaux habits emportés avec nous.

Mais la vie continue, et en ce 6 juin nous avons la chance de pouvoir célébrer la création d’Emel asbl. En effet, en octobre prochain, nous organiserons notre dixième rentrée ! Grâce à votre générosité et votre fidélité, quel chemin parcouru en dix ans.

Souvenez-vous, lors de la rentrée scolaire d’octobre 2007, nous apportions notre aide à quinze enfants. Le directeur de l’école 7 avait gracieusement mis une classe de son établissement à notre disposition. En 2009, un subside reçu de la Loterie Nationale dans le cadre d‘ « Objectifs du Millénaire 2015 » nous permettait d’acheter un terrain et modestement d’entamer la construction du Centre Emel.

Depuis lors, grâce à la générosité d’un partenaire cher à notre cœur, nous avons pu construire des classes supplémentaires et une bibliothèque. L’opération « un Container pour Atar » initiée par les élèves et la direction de l’Institut Ernest Richard d’Etterbeek nous a permis de la « garnir » de livres et de l’équiper d’ordinateurs.

Aujourd’hui, à Atar, notre association fait l’admiration de tous. Chaque année, dans leur établissement respectif, nos élèves se classent parmi les meilleurs de leur classe et certains même se font honorablement remarquer lors de concours. Malheureusement, victimes de cette reconnaissance et faute de moyens suffisants, nous sommes contraints de ne pouvoir accepter de nouveaux enfants que tous les deux ans.

Si lors de la rentrée d’octobre, nous espérons pouvoir ouvrir une nouvelle classe et ainsi porter notre aide à nonante enfants, la prochaine année scolaire relève un caractère tout particulier. En effet, en juin 2018 nos ainés présenteront le Bac. Soyez certains que dès à présent nos professeurs et toute l’équipe d’Emel mettent tout en œuvre pour la réussite du plus grand nombre.

Même s’il reste encore beaucoup de travail et que rien n’est jamais parfait, après ce bilan plus qu’honorable de ces dix premières années dont tous ensemble nous pouvons être fiers, je me dois encore une fois de vous remercier chaleureusement, car sans vous cette action auprès des enfants les plus défavorisés d’Atar n’aurait pas été possible.

Un peu avant l’heure, mais de tout cœur, je vous souhaite dès à présent à toutes et tous d’excellentes vacances.

Bien cordialement,
Pour l’équipe d’Emel,

Jean-Marie Simon

Emel a dix ans !

Juin 2007 – juin 2017, Emel a dix ans

En ce 6 juin 2017, nous avons la chance de pouvoir célébrer la création d’Emel asbl. En effet, en octobre prochain, nous organiserons notre dixième rentrée ! Grâce à votre générosité et votre fidélité, quel chemin parcouru en dix ans.

Souvenez-vous, lors de la rentrée scolaire d’octobre 2007, nous apportions notre aide à huit enfants bientôt rejoints par quatre camarades. Le directeur de l’école 7 avait gracieusement mis une classe de son établissement à notre disposition.

Première rentrée d'Emel dans une classe de l'école 7 (octobre 2007)
Première rentrée d’Emel dans une classe de l’école 7 (octobre 2007)

En 2009, un subside reçu de la Loterie Nationale dans le cadre d‘ « Objectifs du Millénaire 2015 » nous permettait d’acheter un terrain et modestement d’entamer la construction du Centre Emel.

Début de construction du Centre Emel (janvier 2009)
Début de construction du Centre Emel (janvier 2009)

Depuis lors, grâce à la générosité d’un partenaire cher à notre cœur, nous avons pu construire des classes supplémentaires et une bibliothèque. L’opération « un Container pour Atar » initiée par les élèves et la direction de l’Institut Ernest Richard d’Etterbeek nous a permis de la « garnir » de livres et de l’équiper d’ordinateurs.

Rangement des livres dans la bibliothèque nouvellement construite (mars 2013)
Rangement des livres dans la bibliothèque nouvellement construite (mars 2013)

Aujourd’hui, à Atar, notre association fait l’admiration de tous. Chaque année, dans leur établissement respectif, nos élèves se classent parmi les meilleurs de leur classe et certains même se font honorablement remarquer lors de concours. Malheureusement, victimes de cette reconnaissance et faute de moyens suffisants, nous sommes contraints de ne pouvoir accepter de nouveaux enfants que tous les deux ans.

Une réunion de parents (2015)
Une réunion de parents (2015)

Si lors de la rentrée d’octobre, nous espérons pouvoir ouvrir une nouvelle classe et ainsi porter notre aide à nonante enfants, la prochaine année scolaire relève un caractère tout particulier. En effet, en juin 2018 nos ainés présenteront le Bac. Soyez certains que dès à présent nos professeurs et toute l’équipe d’Emel mettent tout en œuvre pour la réussite du plus grand nombre.

Même s’il reste encore beaucoup de travail et que rien n’est jamais parfait, après ce bilan plus qu’honorable de ces dix premières années dont tous ensemble nous pouvons être fiers, je me dois encore une fois de vous remercier chaleureusement, car sans vous cette action auprès des enfants les plus défavorisés d’Atar n’aurait pas été possible.

Jean-Marie Simon

Emel est en deuil !

Paule Fourny s’en est allée … ce lundi matin 6 mars 2017, Paule Fourny nous a paisiblement quittés dans son sommeil.

Cofondatrice d’Emel, Paule était bien plus que la trésorière de l’asbl. Non seulement avec Mélanie, elle avait à coeur de préparer et organiser les brocantes, mais lors de nos voyages à Atar, elle mettait tout son savoir d’ex-enseignante pour apporter de quoi agrémenter les cours de français. De plus, lors de la rentrée scolaire, avec l’aide d’Ely Cheikh, elle avait un plaisir fou d’offrir aux enfants quelques nouveaux habits.

Paule Fourny
Paule Fourny

Voici le message de condoléances que m’a adressé Mohamed Ali, professeur de français au Centre Emel :

Cher frère Victor,

C’est avec des cœurs pleins de tristesse et d’amertume que nous venons d’apprendre le décès de notre chère collègue Paule ; suite à cette tragédie douloureuse toute l’équipe et élèves du Centre se joignent à moi pour exprimer nos regrets et nos condoléances les plus attristées à vous personnellement à vos enfants , proches et amis(es) . Soyez rassuré cher frère que nous sommes tous écœurés autant que vous car nous avons perdu une amie , une sœur et même une mère qui nous a aimés et qui s’est sacrifiée pour le bien-être de nos enfants en difficultés malgré ses souffrances ….. Paule restera toujours dans nos cœurs et nos pensées.

SVP soyez fort et aidez-nous à surmonter ce chagrin …du courage , du courage sur les pas de Paule.

Sincèrement,

Mohamed Ali

Brocante des « Constellations »

Cette année, nous disposions d’un très bel emplacement avenue des Constellations à Woluwe St-Lambert. Malheureusement, au niveau de la recette, nous n’avons pu que constater que la crise perdurait. Ce n’est que grâce au généreux don de Jacques D. et à force de ventes à 1 € ou 0,50 € que nous avons pu faire un bénéfice net de 175 € !

Heureusement, le temps est resté sec et l’ambiance dans l’équipe était toujours aussi chaleureuse.

Encore un tout grand merci à Jacqueline, Maria, Paule et Mélanie (qui avait absolument tenu à être présente l’après-midi !) pour leur indéfectible présence.

Merci également à Karine et Nicolas pour leur précieuse aide lors du remballage!

Rendez-vous est déjà pris en mai 2017 à la brocante du « Coin oublié » à Jette.